securite strategie de sauvegarde

Sécurité informatique – stratégie de sauvegarde
LA STRATEGIE DE SAUVEGARDE : Vos données 100 % disponibles

Dans le cadre d’une activité professionnelle, il est indispensable de procéder à des sauvegardes régulières et organisées de vos fichiers informatiques.

L’information constitue la mémoire « sensible » de l’entreprise. La perte de ses données peut avoir des conséquences irréversibles (Paralysie de l’activité, perte de chiffre d’affaire, dépôt de bilan).

De ce fait, il convient de :

Puce sécurité Définir une politique de sauvegarde

Puce sécurité Définir des procédures de sauvegarde

Puce sécurité Définir des procédures de restauration

Puce sécurité Maintenir ces politiques et procédures

Politique de sauvegarde

Il n’y a pas de politique de sauvegarde universelle. Elle doit être définie en fonction de paramètres tels que le volume de données, la criticité des informations, la durée légale de conservation de l’information.

Il est donc indispensable de définir : 

Puce sécurité Les services concernés par la sauvegarde

Chaque service, chaque utilisateur doit être concerné par la sécurité des données informatiques. Chaque service ou collaborateur peut avoir des contraintes spécifiques (utilisateur distant, nomade …)

Puce sécurité Le type de données à sauvegarder

Le type de données permet de définir le ou les éléments du système de sauvegarde (fichiers utilisateurs, fichiers serveur, base de données, email, documents contractuels).

Puce sécurité La fréquence de sauvegarde

Quelle est  la durée maximum de perte d’information que vous vous autorisez ? Cette réponse permet souvent de définir la fréquence minimum des sauvegardes. Dans la majorité des cas, l’utilisateur a pour objectif de retrouver la sauvegarde la plus récente de façon à perdre le minimum d’information.  

Puce sécurité La durée maximum disponible pour la sauvegarde

La sauvegarde peut prendre plusieurs minutes ou plusieurs heures à se faire. Pendant cette « fenêtre » de sauvegarde, certains fichiers doivent être fermés pour que la sauvegarde soit correcte.  

Puce sécurité Les lieux et les moyens de stockage de sauvegarde

Ne pas laisser les supports de sauvegarde à coté du poste serveur. Il est recommandé de conserver ces supports dans un ou plusieurs lieux en dehors de l’entreprise, dans un environnement (humidité, température, poussière) compatible avec le type de sauvegarde utilisé. 

Puce sécurité La maintenance de votre système de sauvegarde

Certains systèmes de sauvegarde nécessitent une maintenance régulière pour assurer un fonctionnement optimal. Les lecteurs à bandes nécessite d’être nettoyés régulièrement (tous les 50 cycles par exemple). Nous recommandons de changer tous les ans vos bandes de sauvegarde pour limiter le risque de panne à cause de l’usure des bandes. 

Puce sécurité La facilité de restaurer vos données

Le but de la sauvegarde est de pouvoir retrouver ses données en  cas de problèmes. Aussi, la facilité et la rapidité de restauration doivent être prisent en compte dans votre choix.

 

Procédure de sauvegarde

La procédure de sauvegarde peut être interne ou externe et doit tenir compte de différents paramètres :

 

Les différentes méthodes de sauvegarde

• Sauvegarde complète : C’est une méthode de type « annule » et « remplace ». On écrase le contenu de sauvegarde par la nouvelle information. Méthode très sûre mais longue si le volume est important (par ex : la sauvegarde de gros volumes peut être supérieure à la durée de la nuit et empêcher le travail des utilisateurs le lendemain matin).

 

• Sauvegarde différentielle : C’est une méthode qui sauvegarde toutes les informations qui ont été modifiées depuis la dernière sauvegarde complète.

 

• Sauvegarde incrémentielle : C’est une méthode qui ne sauvegarde que les informations qui ont été modifiées depuis la dernière sauvegarde enregistrée sur le support.

 

La restauration d’un disque avec l’une de ces méthodes s’avère plus longue et plus fastidieuse puisqu’en plus de la restauration de la sauvegarde différentielle ou des sauvegardes incrémentielles, on doit également restaurer la dernière sauvegarde complète.

 

Inseco vous conseillera sur le choix de votre logiciel de sauvegarde. Notre expérience est un atout majeur dans ce choix compliqué.

 

La sauvegarde externalisée

Cette solution offre l’avantage de ne plus avoir à gérer le support physique des sauvegardes, ni la charge de travail associée car ils sont externalisés via un réseau haut débit. Inseco vous propose ce service en partenariat avec les acteurs majeurs de ce domaine.

 

Vérification et test des sauvegardes

La procédure doit prévoir une vérification quotidienne des sauvegardes. La gestion de la  sauvegarde ne cantonne pas à insérer un support de sauvegarde dans un lecteur mais aussi d’en vérifier le bon fonctionnement. Un test de restauration doit être effectué au moins une fois par an. Il permet de détecter des anomalies liées le plus souvent à la vétusté des supports de sauvegarde. Inseco, propose à ses clients de mener à bien cette vérification indispensable.

 

Procédure de restauration

La récupération de données (ou restauration de données) consiste à retrouver les données perdues à la suite d’une erreur malencontreuse, ou à cause d’un support ayant subi des défaillances, ou ayant été endommagé. Comme la sauvegarde, sa procédure doit être rodée et efficace. Dans cette opération risquée pour un non initié, le plus sage est de faire appel à votre service informatique. Nous sommes rompus à ses manipulations et vous accompagnons dans cette procédure délicate.

 

Maintient des procédures

Les données évoluent et leur sauvegarde aussi. Il convient de bien mettre à jour les procédures de sauvegardes et de restauration, pour s’assurer que les données d’un nouveau logiciel soient bien sauvegardées.

Inseco en tant qu’expert, vous proposera la solution de sauvegarde la plus adaptée et veillera à la bonne marche de votre politique de sauvegarde.